Traditions Pêche
Venez nous rejoindre et partager notre passion en vous inscrivant, ici !



Le site et forum de toutes les pêches.
 
SiteForumAccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Made in Japan & Mode du Japon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
raph69
Brochet
Brochet
avatar

Nombre de messages : 774
Age : 69
Localisation : lyon
Date d'inscription : 31/12/2013

MessageSujet: Made in Japan & Mode du Japon   Lun 23 Juin 2014 - 9:39

Entre maîtrise technique et communication douteuse


Posted by Nicolas Cadiou On mars 05, 2014 4 Comments

Si vous suivez un petit peu le marché de la pêche en France, vous n’avez pas pu passer à côté de ces nombreuses références qui y sont faites au Japon. Il semble qu’aujourd’hui la vague « japonaise » soit celle sur laquelle beaucoup de sociétés aient décidé de surfer. Alors à chacun ses méthodes : certains jouent le jeu en allant chercher des marques locales qu’ils importent en France… alors que d’autres piochent des noms nippons dans le dico pour nommer leurs produits ou leur marque qui n’ont pourtant rien de japonais.

Quoique… Rien ? Je vais peut être trop vite en besogne. Dans le cas des cannes, il y a quelque chose qui vient effectivement très souvent du Japon, même sur les blanks montés en Chine, en Corée, à Singapour ou a Taïwan. Il s’agit du carbone qui est utilisé pour créer les blanks et ça, beaucoup d’entreprises nous le font savoir haut et fort à grand renfort de communication.

« Mais si leur carbone vient réellement du Japon, ils ont raison de nous le faire savoir » me direz-vous.

Ça semble en effet logique, d’autant plus si on se replace dans le constat de la qualité du travail nippon ; le recours a un fournisseur de carbone japonais serait alors un gage de technicité et de fiabilité de la matière première. Il s’agirait donc d’un critère différenciant, capable de guider le consommateur dans ses choix et de lui donner les bonnes cartes pour qu’il choisisse, logiquement, plutôt une canne construite à base de carbone japonais.

Seulement il y a un problème, c’est que la plus grosse partie de l’offre mondiale de carbone est japonaise (les entreprises Toray, Mitsubishi et Tenax tenant le marché) et que ces fournisseurs de carbone vendent aussi bien du carbone de très haute facture destiné à des applications ultra techniques que du carbone d’entrée de gamme destiné à la confection d’objets de décoration. En bref, la majeure partie des cannes à pêche sont fabriquées à partir de carbones japonais aux propriétés extrêmement variables. Le recours à un carbone japonais est très régulier pour des cannes à 1.000 euros comme pour des cannes à 9.90 euros.

Chez les fabricants, tout le monde sait que le carbone vient principalement du Japon, presque tout le monde se fournit là bas et pourrait l’indiquer sur son catalogue, même les marques qui vendent des cannes d’entrée de gamme dans les supermarchés. Au final, cette mention est tout sauf une information qui puisse aider le consommateur à faire ses choix.

Certains fournisseurs profitent ainsi d’un manque d’information du consommateur à ce sujet pour les laisser croire à une origine exceptionnelle (alors qu’elle ne l’est pas) de la matière première. Parfois, il s’agit même d’une volonté de créer la confusion dans l’esprit du pêcheur ou du détaillant pour tenter de lui faire croire à une fabrication japonaise, non pas des bobines de fil de carbone mais du blank de la canne.

Qu’on soit d’accord : la qualité du carbone compte beaucoup dans les qualités finales d’une canne, mais là où s’exerce le savoir-faire et où naît réellement le produit c’est dans la fabrication du blank (où le type de résine et son application comptent au moins au temps que la référence du carbone utilisé). Ce savoir-faire de qualité existe depuis longtemps chez les 5 derniers fabricants de blanks nippons et s’il est une étape où l’origine japonaise peut être un argument clé, c’est bien celle là. Pourtant, pour des raisons de coûts de production plus important qu’ailleurs, c’est justement cette étape que fuient la quasi totalité des marques qui nous abreuvent de drapeaux blancs au cœur rouge.

L’empreinte qualitative japonaise sur une canne à pêche ne se juge pas à un drapeau japonais dans un catalogue mais bien à une mention « made in japan » sur le produit.

Outre les procédés de communication manquant à mon sens de transparence et de respect pour le consommateur, j’avoue être étonné par la place énorme accordée à ces occurrences illégitimes au pays du soleil levant par des sociétés qui n’ont presque rien à voir avec ce pays. Passons sur les questions d’éthique, je me suis fais à l’idée que ce milieu en manque cruellement.

Messieurs les responsables de la communication et du marketing, vos produits n’ont-ils réellement pas de meilleurs arguments à faire valoir que celui d’une référence fallacieuse à une origine japonaise ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Made in Japan & Mode du Japon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Traditions Pêche :: Divers :: Discussions diverses-
Sauter vers: